1re partie. Le génogramme, moyen d’enrichissement de l’entretien : les principes

Margot Phaneuf, Inf., PhD.

Août 2006, révision nov. 2012

 

« Connaître les valeurs et les vulnérabilités de la famille, est une aide précieuse à la compréhension de la personne soignée. »

Toutes les personnes d’un groupe agissent, interagissent et réagissent les unes par rapport aux autres ou par rapport à l’ensemble du groupe. En soins infirmiers, particulièrement en psychiatrie, pédiatrie et obstétrique de même qu’en éducation, la connaissance du groupe familial peut s’avérer utile. Il peut en effet être important de connaître non seulement les personnes concernées par nos soins, mais, mais aussi la structure parentale de leur origine à une échelle plus large et sur plus d’une génération. Pour ce faire, on peut recourir au génogramme, un instrument d’analyse sociologique. Avec sa configuration en petites icônes ventilées par étages et présentées en une arborescence proportionnelle au cercle familial impliqué, il nous offre une représentation graphique claire et « parlante ».

Cliquez sur le lien pour lire la suite:

1e partie Le génogramme moyen d’enrichissement