L’observation en psychiatrie : une compétence à développer

 Margot Phaneuf, inf., Ph.D.

Février 2007, révision nov.2012

« L’observation permet d’arriver à l’essence des choses »

Le contact quotidien de l’infirmière avec le malade suppose un grand nombre d’interventions prescrites ou autonomes, adapté aux diverses situations de soins. Mais à la base de ces interventions existe une étape primordiale qui précède, accompagne et suit l’action : c’est l’observation qui en assure la pertinence, en guide l’exécution et en permet le suivi. Cette étape est si importante qu’elle devrait faire l’objet d’une insistance particulière dans la formation d’une infirmière.

Cliquez sur le lien pour lire la suite:

L_observation_en_psychiatrie