Approche cognitive et identification des distorsions qui polluent la pensée

Margot Phaneuf, inf., Ph.D.

                                                                                                         Septembre 2012

 

« Rien ne nous trompe autant que notre jugement. »

Léonard de Vinci

Pour comprendre la réalité, nous faisons appel à notre expérience, à nos émotions, aux pensées qui nous habitent et à notre capacité de compréhension de ce qui nous entoure. C’est de cette manière que nous interprétons le sens de tout ce que nous percevons et que nous jugeons tout ce dont nous faisons l’expérience. Ce sont ensuite ces jugements qui fondent notre agir. Mais dans certains cas, les comportements que nous extériorisons laissent découvrir la présence de distorsions dans notre manière d’exercer ce jugement.

Cliquez sur le lien pour lire la suite:

Approche cognitive*