L’écriture, une activité structurante en soins infirmiers

Margot Phaneuf, inf., Ph. D.

Mars 2008, révision février 2013

                                                              « Écrire est libérateur. C’est une manière d’éclairer son esprit, de lui apporter une bouffée d’air frais.»

Les malades, qu’ils soient hospitalisés ou demeurent à domicile, font souvent l’expérience de moments pénibles de douleurs physiques parfois récidivantes et irréductibles ou d’un mal de vivre, qui rend leur existence difficile à supporter. Que ce soit des enfants, des adultes ou des personnes âgées, comme soignante, il est impérieux que nous leur proposions un dérivatif à leur expérience éprouvante.

Cliquez sur le lien pour lire la suite:

L_ecriture