Le malade cancéreux, la souffrance et l’infirmière. 2e partie : les voies de la douleur

Margot Phaneuf, inf.,PhD.

Mars 2013

« La douleur qui se dit, semble plus tolérable.»

Cette deuxième partie s’intéresse particulièrement à la douleur comme phénomène majeur de l’expérience cancéreuse. Elle fait suite à un premier texte traitant surtout de la souffrance du malade cancéreux comme phénomène important à connaître et accueillir avec ouverture et empathie. Une troisième partie suivra les deux premières elle aborde les malaises physiques et la détresse psychologique qui, malheureusement, accompagnent souvent le parcours douloureux de ces malades.

Cliquez sur le lien pour lire la suite:

Les voies de la douleur